Bass lover

Peu importe le style, les basses doivent s’exprimer, le plus possible. A ce petit jeu beaucoup de marques s’essayent, souvent avec des résultats catastrophiques.

Notre sélection Bass lover – 4 casques

Sony MDR-XB700
Issu de la série Xtrem Bass de Sony, le MDR-XB700 est fidèle à ce qui est annoncé. Les basses sont là, largement surgonflées, voire écœurantes pour qui n’a pas l’habitude. Mais comparé à des modèles comme le Solo, il n’y a pas de véritable effondrement. Le son est extrêmement lourd mais pas catastrophique, ce qui est assez unique dans sa gamme de prix. Pour qui recherche une déferlante de basses à moins de 100 euros c’est un très bon choix.
Informations
lire le test Confort Isolation très mauvaise
Acheter Basses omniprésentes mais maitrisées Peu de polyvalence
avis et photos

ATH-WS70
Un des modèles les plus chargés de la marque Audio Technica, mais une bonne dose de maitrise. Ainsi, bien que très prononcées, les basses gardent encore une certaine rapidité et un bon niveau de détails, d’où une assez bonne adaptation aux styles rock. Le confort est perfectible et l’isolation également, mais le rapport qualité prix est très acceptable.
Informations
lire le test Polyvalence des basses Confort un peu juste
acheter Bonne finition
avis et photos

Monster Beats Pro
Construit comme un tank, très cher, et clairement orienté dans les basses, ce Monster Pro est sans aucun doute ce qui se fait de plus convaincant dans l’association Monster et Beats. Encore une fois, seul le rap et les musiques électroniques permettront de véritablement profiter du modèle, qui pour une fois amène une vraie profondeur dans les basses. Moins polyvalent (si polyvalence il y a) que son petit frère le studio, il reste dans les meilleurs casques pour les styles précités.
Informations
lire le test Basses enfin détaillées Extrêmement lourd (près de 400gr)
acheter Construction Peu de polyvalence
avis et photos

Koss Porta Pro
Ancêtre parmi les ancêtres, le Porta pro a connu tous les âges du baladeur depuis sa création en 1984. Modèle ouvert mais pourtant de dimensions nomades, il reste, malgré ses presque 30 années une référence tant son rapport qualité/prix est toujours là. Chargé dans les basses, il reste un des rares à proposer un bon rendu dans sa gamme de prix. Un peu lourd dans le bas du spectre pour certains, il permet une certaine polyvalence bien qu’un coup d’égaliseur améliore largement le rendu. Si le confort est acceptable, l’isolation est, comme tous les modèles ouverts, inexistante.
Informations
lire le test Compacité et fabrication Aigus atténués
acheter Son très organique Câble moins solide dans les versions récentes
avis et photos Garantie à vie Aucune isolation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>